Théière en Terre Japonaise
Tokoname 340ml

79,00 

19 en stock

Théière en Terre Japonaise <br> Tokoname 340ml 79,00 

Paiement sécurisé garanti

Découvrez cette sublime théière en céramique Made in Japan. Fabriquée à la main dans un des « Vieux Fours » du Japon à Tokoname, cette terre cuite enrichie en fer vous offrira une expérience inoubliable lors de votre infusion de thé vert. Un couvercle peint de fleurs délicates vient compléter le design de cette œuvre d’art.

Garantie de livraison rapide en France – 12 à 17 jours ouvrés

Caractéristiques :

Matière : Terre cuite – Céramique -Argile

Provenance : Tokoname (Japon)

Forme : Yokode Kyusu (poignée latérale)

Capacité : 340ml (0.34L)

Couleur : Marron, couvercle rose et blanc

Filtre : Grès, type ita ami (en métal, placé devant le bec de la théière)

Fabrication : à la main

Fabricant : Utsuwa

Plus d’information sur le produit

Kyusu

Théière japonaise authentique fabriquée en argile naturelle. Sans vernis à l’intérieur, elle s’adapte à l’eau et au thé pour révéler tous leurs arômes.

Filtre placé devant le bec : les feuilles de thé infusent librement pour une extraction des composants et des saveurs optimales. Le thé demeure frais et peut être réutilisé pour de multiples infusions.

Plusieurs centaines de centres de fabrication de céramique installés au Japon (en raison de sa terre volcanique riche en argile) ces dernières décennies sont encore en activité. Parmi les 6 « vieux fours » figurent Bizen, Shigaraki, Seto, Echizen, Tamba et le plus réputé : Tokoname.

Théière issue de Tokoname

Tokoname Yaki (常滑焼, préfecture d’Aichi)

Tokoname est l’un des six plus anciens fours céramiques (jap.: roku koyo, 日本六古窯) du Japon. Environ 200 fours traditionnels se trouvent dans cette ville, la plus importante en matière de production de céramique au Japon.

L’argile native (Shudei) affiche une couleur rouge caractéristique due à sa teneur élevée en fer. Ce fer procure des propriétés rares au thé vert, notamment en termes de saveur et de bienfaits. À l’inverse, même si de nombreuses contrées ont déjà épuisé leurs gisements d’argile, Tokoname jouit encore de ses réserves si précieuses.

Afin de produire des Kyusus de diverses couleurs, le céramiste mélange l’argile rouge et des pigments naturels (= Char-gake). Les théières en argile Shudei se distinguent par leur aspect poli, non émaillé, qui découle d’un polissage à la spatule ou au tissu avant la cuisson. Les fabricants optent volontiers pour laisser parler l’argile, sans émailler ou vernir les théières.

Un Kyusu Tokoname est ensuite cuit en oxydation (argile rouge, entre 1100 et 1200°C), ou réduction (argile noire). Dans les deux cas, l’argile est cuite dans un four à gaz ou électrique. Certains studios, notamment ceux où travaillent des artistes reconnus, combinent les deux techniques, ce qui permet d’obtenir un large éventail de teintes pour les Kyusus.

Tokoname est célèbre au Japon et dans le monde entier pour son argile rouge toki, utilisée pour l’élaboration des Kyusus Shudei. Les centres de céramique de la région sont également renommés pour leurs nombreuses autres techniques, comme le vernissage cendre (yakishime) ou les marques de carbonisation (koge), et bien d’autres.

Entretien Théière Tokoname

Nettoyage externe

Utiliser uniquement de l’eau propre et un chiffon doux.

Si votre théière est tâchée ou souillée, frottez-la à l’aide d’un tissu doux imprégné de thé vert préalablement infusé.

Nettoyage interne

Dans la mesure du possible, rincez uniquement avec de l’eau douce et dépourvue de calcaire. Au fil des utilisations, une couche se forme à l’intérieur de votre Kyusu, celle-ci ne doit pas être retirée.

Séchage

Pour sécher votre Kyusu, laissez-le à l’air libre inversé sur un tissu propre ou essuyez délicatement l’extérieur à l’aide d’un chiffon doux et propre.

Même si votre théière de Tokoname est une théière polyvalente car l’argile est étanche, si elle n’est pas vernie à l’intérieur, il est préférable sur le long terme de préparer des variétés de thé similaires dans le même Kyusu en raison de la formation progressive d’une patine interne au contact du thé infusé. Cette patine ou culottage améliore et intensifie le goût du thé au cours du temps. C’est aussi pour cette raison que lors de la préparation et du nettoyage, il est préférable d’utiliser une eau douce et peu calcaire.

Avertissement 

La céramique, même de la meilleure qualité, est une matière sensible aux chocs thermiques qui peuvent la fissurer :

– Réchauffez la théière avec de l’eau chaude avant de verser de l’eau bouillante

– Ne placez jamais une théière encore chaude directement sous l’eau froide